Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


COMMUNIQUE DE PRESSE - Les actionnaires appelés à « l’effort de guerre » : FO a été entendue !

A l’issue du Conseil d’Administration du Groupe qui s’est tenu ce jeudi 26 mars 2020, SAFRAN a annoncé l’annulation du dividende d’un montant d’un milliard d’euros qui devait être proposé aux actionnaires lors de l’assemblée générale en mai prochain.


30 Mars 2020 Télécharger

A l’issue du Conseil d’Administration du Groupe qui s’est tenu ce jeudi 26 mars 2020, SAFRAN a annoncé l’annulation du dividende d’un montant d’un milliard d’euros qui devait être proposé aux actionnaires lors de l’assemblée générale en mai prochain. Une décision attendue et synonyme d’équité dans ces circonstances de catastrophe sanitaire qui touche le monde entier avec l’épidémie de coronavirus.
FO salue cette mesure et se félicite d’avoir été entendue par le Directeur Général du Groupe et les membres du Conseil d’Administration.
En effet, dès le début de la propagation de l’épidémie en France, la coordination des syndicats FO du Groupe SAFRAN avait demandé, le 18 mars 2020 lors d’une téléconférence, au Directeur des Ressources Humaines du Groupe, que le Conseil d’Administration renonce à sa proposition d’une telle distribution de dividendes. Un versement record qui aurait été perçu comme indécent par les milliers de salariés du Groupe qui subissent des pertes de salaires, étant en chômage partiel depuis ce début de semaine. Le DRH avait répondu comprendre notre demande.
Pour FO, cette économie ainsi réalisée doit permettre, d’une part, de maintenir intégralement les salaires de tout le personnel en chômage partiel, d’améliorer les mesures sanitaires afin de garantir la santé des salariés du Groupe travaillant sur les activités vitales et, d’autre part, de préserver notre outil industriel et de financer la poursuite de nos activités lorsque l’économie repartira.
S’agissant d’un possible futur programme de rachat d’actions, FO y est opposée. Il est choquant en effet de consacrer sa richesse à racheter ses propres titres et les détruire ensuite afin de faire monter le cours de l’action. Sans compter qu’il y a de quoi être dubitatif sur ce mode de rémunération de nos investisseurs, à la vue du cours actuel de l’action et de la somme de 2,3 milliards d’euros partie en fumée lors du précédent programme…
La coordination des syndicats FO du Groupe SAFRAN
Paris, le 30 mars 2020
Contacts :
Philippe FRAYSSE, Secrétaire Fédéral en charge du secteur Aéronautique, Espace et Défense 06 09 40 96 45
Daniel BARBEROT : Secrétaire de la coordination des syndicats FO du Groupe SAFRAN 06 33 36 49 12

← Retour à la liste